L’Etat choisit Qwant comme moteur de recherche pour ses administrations

Communiqué de Presse
Le secrétaire d’Etat au numérique, Cédric O, publiera une circulaire invitant les administrations à installer Qwant comme moteur de recherche par défaut sur les postes des agents
 
Paris, 20 mai 2019 – Qwant, le moteur de recherche européen qui respecte la vie privée de ses utilisateurs, se félicite de l’annonce faite le vendredi 17 juin par le secrétaire d'Etat à l'économie numérique, Cédric O. En présence de Jean-Philippe Courtois, vice-président exécutif Microsoft, et d’Eric Léandri, Président de Qwant, le secrétaire d’Etat a fait connaître la publication à venir d'une circulaire invitant l'ensemble des directions des systèmes d'information (DSI) de l'Etat et de l'administration française à adopter Qwant comme moteur de recherche par défaut.
 
Cette annonce du choix de Qwant pour les recherches en ligne des agents de la fonction publique a été faite lors d’une table ronde du CEO Forum de VivaTech portant sur l’ambition commune de promouvoir dans le monde et en Europe un Internet ouvert et durable. C’est tout le sens du projet de Qwant qui, dès sa création en 2013, a inscrit le respect en ligne des droits de l’homme et des libertés fondamentales au cœur de ses développements, conscient que les valeurs européennes devaient être portées sur Internet.
 
Avec Qwant, les agents bénéficieront d’un moteur de recherche complet basé en France qui ne collecte aucune de leurs données personnelles et préserve la pleine confidentialité des recherches effectuées par l’administration. La Région Sud a d’ores et déjà annoncé jeudi dernier le basculement sous Qwant de 125 000 postes, comme l’avait fait avant elle la Région Ile-de-France ainsi que de grandes collectivités locales (comme la Région Sud , la Région Nouvelle Aquitaine,  la Région Haut de France, la Région Normandie les Départements des Hauts-de-Seine et des Yvelines,  la Métropole Nice Côte d’Azur, Issy-les-Moulineaux etc. )
 
« C’est un grand honneur et une marque de confiance très importante que nous témoigne le gouvernement à travers l’annonce du secrétaire d’Etat Cédric O. Elle nous encourage et démontre que la France peut promouvoir la souveraineté numérique européenne en faisant le choix de développer et d’adopter des solutions qui sont porteuses des valeurs que nous avons collectivement à défendre », déclare Eric Léandri, Président et co-fondateur de Qwant. 
 
Qwant développe et met en œuvre ses propres algorithmes de recherche et ses capacités d’indexation du Web, et a annoncé récemment un accord commercial et technologique avec Microsoft pour en accélérer le déploiement, enrichir ses résultats et garantir un modèle publicitaire vertueux, conforme aux engagements de protection des données du moteur de recherche.
 
Cédric O a précisé qu’avant de choisir Qwant, les services de l'Etat ont identifié une série de critères techniques et juridiques que doivent remplir un moteur de recherche installé par défaut par les administrations, notamment de protection des données personnelles, de localisation des données, d'usage des données, ou encore de capacité à indexer le Web. Les agents pourront bien sûr choisir d'utiliser un autre outil s'ils le souhaitent, l'acte posé par le secrétaire d'Etat démontrant l'importance stratégique du choix par défaut par les DSI et la nécessaire liberté laissée aux utilisateurs.