Habiter dans 20 ans : quels scénarios pour l’avenir des territoires en France ?

Blog
Le think tank Terra Nova présentait vendredi 19 avril à Leonard:Paris l’étude « Habiter dans 20 ans » qui se penche sur le futur des territoires hexagonaux. Pour enrichir le débat et apporter un avis d’expert sur la question, La Fabrique de la Cité et sa présidente Cécile Maisonneuve avaient invité Julien Denormandie, Ministre chargé de la ville et du logement auprès de la Ministre de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales.

Marc-Olivier Padis, directeur des études de Terra Nova, et Frédérique Lahaye, co-coordinatrice du pôle logement de Terra Nova, ont d’abord présenté une synthèse de l’étude mettant en lumière plusieurs points et scénarios possibles. Loin des idées reçues habituelles, on s’aperçoit d’abord que la France, premier pays d’Europe en matière de construction de logements, bénéficie d’un équilibre de son développement territorial, Paris n’absorbant pas toute la croissance. A l’opposé, un pays comme l’Espagne apparaît réellement fracturé, avec Madrid en pôle d’attractivité majeur.



L’étude met également en avant l’impasse des dynamiques en cours en matière de logement : l’étalement urbain n’est pas soutenable et la concentration métropolitaine arrive désormais à saturation. Pour lutter contre ces phénomènes, Terra Nova met en avant la nécessité d’envisager l’habitat autrement, en favorisant télétravail et coworking, habitat intergénérationnel et habitat partagé. L’étude montre aussi que les évolutions de nos manières d’habiter dans vingt ans dépendront d’une série de variables parmi lesquelles le vieillissement de la population, les changements de la vie familiale ou encore l’entrée de la révolution numérique dans les logements. A partir de ces différentes variables, Terra Nova  a établi quatre scénarios (« concentration métropolitaine », « saturation urbaine », « ville du partage » et « réseau des métropoles ») dont seul le dernier apparaît capable de corriger les déséquilibres de notre rapport au territoire national.



Rebondissant sur la présentation de ces différents scénarios pour le futur, le Ministre Julien Denormandie a rappelé que nous ne sommes plus dans un schéma opposant Paris et le reste du territoire, puisqu’il y a aujourd’hui en France 19 métropoles permettant de recréer des pôles de centralité au dynamisme économique de nouveau développé. Le Ministre a également insisté sur l’importance de rénover des biens pour les remettre sur le marché et sur la notion d’usage du logement autour de laquelle l’habitat des prochaines années devra se construire. Enfin, il a affirmé, en accord avec l’étude de Terra Nova, que la construction devrait s’adapter à l’identité territoriale et que l’on devait dès à présent tirer parti des atouts et des facteurs d’attractivité de chaque territoire pour développer encore les villes moyennes et ainsi atteindre un système bien vascularisé, mobilisant l’ensemble du territoire.

Vous pouvez télécharger l'intégralité de l'étude de Terra Nova en cliquant sur le lien à droite de ce texte.

https://www.lafabriquedelacite.com/