UNIK, un ensemble de 159 logements pour la ZAC Seguin et 1 foyer « ALIS »

La Seine et le nouveau parc de Billancourt comme spectacle permanent : l’accent est porté sur la générosité des vues, des terrasses et des balcons végétalisés, offerts à chaque appartement et sur la volonté de soutenir le premier programme européen d’équipement pour personnes atteintes du « Locked-in Syndrome ».

Après presque deux ans et demi de chantier, le cabinet Beckmann-N’Thépé (B/NT) a livré un ensemble immobilier à Boulogne, baptisé « Unik ». Les premiers occupants sont déjà arrivés et ont pris possession de ce tableau végétal vertical qui crée une continuité avec le parc. Grâce à sa forme urbaine en ruban, ses failles visuelles et son jardin central, le projet dialogue constamment avec son contexte et développe une écriture contemporaine par le biais d’un béton blanc et d’un ruban de verre coloré. La composition des façades est directement issue du spectacle offert par le parc de Billancourt et le fleuve : un parement mosaïque reflète le paysage qui l’entoure dans le choix de ses couleurs, tandis que les modules de béton blanc forment balcons et coursives dans la continuité des généreuses ouvertures qui ponctuent la verticalité des volumes.  Cet ensemble d’éléments contribue à ce que chaque appartement soit finalement unique.

Jour après jour, la végétation s’installe, luxuriante et foisonnante. Le parc se poursuit non seulement par le jardin central, mais aussi en façade et jusque sur les toitures-terrasses. Il donne son identité à l’ensemble, et transforme ces espaces en support pour plantes et arbustes. L’image générale se brouille dans la profondeur, les habitants gardent ainsi constamment « la tête dans les arbres».

Cette richesse et cette diversité se retrouvent également dans les appartements, dont la variété souhaite répondre à de multiples modes de vie, pour différentes générations d’habitants. Car ce qui fait aussi l’originalité de ce projet, est l’intégration d’un foyer pour personnes handicapées, le premier en Europe dédié à ceux qui souffrent du « Locked-in Syndrome ».

C’est, en effet, au cœur de ce bâtiment que s’inscrit la maison de vie « Maison Perce-Neige » de l’association ALIS. Fruit d’une convention de partenariat entre l’AP-HP, les associations Perce-Neige et ALIS et la mairie de Boulogne-Billancourt, cette structure d’accueil doit permettre à une vingtaine de patients « LIS » de bénéficier de chambres individuelles, de salles de kinésithérapie et d’ergothérapie avec les technologies de communication les plus avancées, d’un restaurant adapté et d’un jardin aménagé. Il s’agit d’une grande première en Europe et d’une étape remarquable pour l’association ALIS, fondée, en 1997, par Jean-Dominique Bauby, ancien rédacteur en chef du magazine Elle, qui a été atteint du LIS. Il a fait connaître cette pathologie rare grâce à son livre Le scaphandre et le papillon, dicté par clignements de paupière juste avant son décès. L’association apporte un soutien psychologique, informatif, technique et financier aux personnes atteintes et à leur famille. Avec cette maison de santé, les résidents mèneront une vie aussi normale que possible d’autant que la conception des logements prend en compte leur handicap.

Unik est certifié Bâtiment basse consommation (certification H &E profil A), en intégrant notamment une isolation par l’extérieur et des panneaux solaires thermiques afin de réduire les consommations énergétiques.

Construction de 140 logements en accession et 19 logements sociaux /
Foyer pour personnes handicapées Maison Perce-Neige (Association ‘ALIS’) / Jardins / Parking (220 places)

Architectes coordinateurs : Agence Beckmann-N’Thépé
Architectes : Agence Beckmann-N’Thépé
Paysagiste : ingénieurs & paysages (versailles)
Maître d’ouvrage : nexity (paris)

Surface logements :
15 618 m², dont 1 716 m² aidés familiaux (foncière logement)
et 2 052 m² foyer ‘alis’